Les meilleurs médiators pour jouer de la guitare !

thomann 2018

La musique est tout un concept de plaisir et de thérapie, mais surtout, cette sensation de vivre. On peut partir de ses ingrédients dont le rythme, avec le son et toute une harmonie de mélodie vraiment sensationnelle. Mais pour que la musique ait un sens, il faut savoir jouer ses instruments. Ici, on va parler de la guitare.

L’instrument rêvé des petits garçons

A part la batterie, les garçons adorent également les guitares, à 3 ans, on peut lui berner par une guitare musicale, mais quand il regarde son oncle tenir une vraie guitare, la sienne manque de tout. Oui, une vraie guitare se balade avec ses cordes, attachée tout au long de sa manche, bien enroulée avec ses clés de réglages et équipée de son médiator. Ce dernier est cette petite plaque que l’on tient à la main pour gratter la guitare. Chacun a sa manière de l’appeler, mais dans la plupart du temps, il a la forme d’un pétale de fleurs, en parfait triangle. Sur ce site vous trouverez ce qu’il vous faut !

thomann avisIl peut être en bois, en os, en métal très fin, ou bien en corne. Son épaisseur peut être fin ou un peu épais, car tout dépend du son et le jeu de guitare que l’on veut faire.

Mais avant de pencher sur le médiator, il faudra choisir sa guitare. Le plus sûr est d’acheter dans des magasins référencésqui disposent les meilleures marques des instruments de musique, pas seulement la guitare, mais aussi la batterie. Il y a toute la taille, le diapason et le prix, mais également la texture qui est à sélectionné dans le choix d’une belle guitare. Maintenant, revenons sur notre médiator.

Le choix d’un bon médiator

Tout d’abord, ce n’est pas le médiator qui joue, mais c’est vous, cet instrument sert juste à sortir des jeux de sons à la guitare. Alors pour votre confort, il faudra passer l’essai avec plusieurs types de médiators et de taille différents. Une fois que vous êtes à l’aise, c’est-à-dire que quand vous jouez, le médiator ne se détache pas de votre doigt, tout à avoir les mains très souples. On peut distinguer plusieurs sortes de médiators, mais son diamètre varie entre 0,44 et 1,50mm.

Le choix dépend ensuite du style de musique à gratter, pour la taille très « light », on peut jouer une chanson un peu douce, et c’est aussi l’idéal pour les débutants, tandis que le plus « Heavy », comme son nom l’indique est plus adapté pour les solistes vraiment en délire. Dans cette structure, votre choix de médiator dépend du rythme de la chanson, mais il va falloir le tenir bien, car sinon, gare aux crampes du poignet.

Eviter les crampes du poignet

Chacun a sa technique de tenir un médiator guitare, mais pour ne pas sentir la fatigue aussi vite, il faut une tactique.thomann conseils

Premièrement, mettez votre main en forme de pouce en l’air, comme pour dire ok à la main. Ensuite, posez le médiator à peu près entre le pouce et l’index, un petit peu au bout des doigts, comme tenir un stylo. Puis, pincez-le bien, et vous pouvez lâcher les autres doigts, en plus, ce n’est pas très confortable si vous les serrez.

Quand vous grattez à la corde, ne posez pas le poignet sur la guitare, laissez votre main et vos doigts libres à ses mouvements. Donc, écartez les mains et ne grattez que par le médiator, vous allez sentir que même en faisant du Folk, votre bras ne bouge pas, mais juste le poignet. Et vous suivez le rythme pour un 3 heures non-stop de jeux de son et de rythme.

Le médiator est un tout petit objet qui nous met en rogne quand il se perd au fin fond de notre poche. Mais quand on le retrouve, on se scotche aux notes du manche, d’ailleurs, les professionnels ne regardent jamais où il gratte, mais se concentrent uniquement sur les notes données à la manche.